Conclusion aux tutoriels d'Iczelion

L'auteur

Profil ProSite personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Conclusion aux tutoriels d'Iczelion

La série d'articles d'Iczelion est maintenant terminée. Les ayant trouvés intéressants pour introduire progressivement les subtilités du format PE, j'espère que vous aurez pris autant de plaisir que moi à les lire que j'en ai eu à les traduire et à découvrir les informations qu'ils renferment.
Bien évidemment, ces articles n'ont pas d'intérêt en soi si aucune exploitation n'en est faite, quelle qu'elle soit. Ainsi je pense continuer à travailler sur ce format et vous proposer d'autres articles en relation, qui permettront d'appliquer les éléments appris ici.

Actuellement (mais sans que ce soit officiel !) j'ai en tête les sujets suivants :

  • Création d'une classe de gestion complète des fichiers PE : lecture et écriture, ce qui impliquera la naissance de nouveaux articles sur les sections non détaillées par Iczelion
  • Implémentation d'un compresseur de fichier PE
  • Implémentation d'un PE Loader
  • Que devient le format PE avec .NET ?

Au terme de ces recherches, j'envisage d'éventuellement me lancer dans le même genre d'analyse sur le format ELF, correspondant Unixien du format PE.
L'étude de ce format permettra de découvrir une nouvelle approche des fichiers exécutables, sur un système qui a entièrement fait ses preuves depuis de nombreuses années. Cela permettra donc de se rendre compte à la fois des défauts et des avantages de chacun et, en observant les points communs, de découvrir les éléments constants qui caractérisent la mise en oeuvre d'un format de fichier dédié à du code exécutable.


Je vous invite à commenter cette série d'articles sur l'article blog dédié. Laissez-y vos remarques et vos impressions !

Retourner à la liste des tutoriels

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 Olivier Lance. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.